©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

jeudi, juin 30, 2022

la mortalité a augmenté de 346% en août en Polynésie française

LE POINT SUR LA SITUATION – Alors que l’OMS estime que le variant Delta rend illusoire la possibilité d’une immunité collective, le bilan s’alourdit dans les endroits où ce variant circule activement.

L’efficacité de la vaccination est confirmée par une nouvelle étude américaine, mais celle-ci continue de susciter des mouvements de contestation importants. Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

  • Explosion de la mortalité en août en Polynésie française

La Polynésie française a connu au mois d’août 2021 un nombre de décès, toutes causes confondues, 4,5 fois plus élevé que la moyenne mensuelle entre 2015 et 2019, selon les chiffres provisoires de l’Institut de la Statistique en Polynésie Française (ISPF) à paraître mardi. L’Institut de la Statistique recense 590 décès entre le 1er et le 31 août. Depuis 1983, le nombre de décès mensuels n’avait jamais excédé 179 dans cette collectivité d’outre-mer peuplée de 280.000 habitants. Sur la période du 1er au 31 août, «la surmortalité brute est de 346% tous âges confondus».

Les personnes les plus touchées par cette surmortalité étaient âgées de 60 à 74 ans (+ 413 %) et de plus de 75 ans (+ 412 %). L’augmentation des décès est nette chez les 40-59 ans (+ 277 %) mais n’est «pas observée» chez les personnes de moins de 40 ans. L’augmentation de la mortalité est liée à l’épidémie, mais aussi à ses effets indirects : la prise en charge des autres pathologies est moins efficace en raison de la saturation des services de soins. Cette surmortalité pourrait être plus importante encore, l’ISPF précise que ces chiffres sont provisoires et que toutes les données n’ont pas encore été traitées.

À voir aussi – La Polynésie française constate «une baisse des hospitalisations» liée à l’épidémie de Covid-19

  • Tollé aux États-Unis contre la vaccination obligatoire

Au pays des libertés individuelles, l’annonce par Joe Biden que la vaccination anti-Covid 19 sera bientôt obligatoire pour les deux tiers des travailleurs américains suscite un tollé chez les républicains, qui comptent lancer des poursuites contre le gouvernement démocrate.

«Ça ressemble fort à une dictature», ont réagi les républicains de la Chambre des représentants, alors même que le président des États-Unis prononçait encore son discours jeudi.

Vendredi, l’avalanche de réactions outrées de la part de conservateurs qui en appelaient à la «liberté» se déversait encore, accompagnées de menaces de poursuites.

  • Démission du ministre de la Santé de Macédoine du Nord

Le ministre de la Santé de Macédoine du Nord, Venko Filipce, a présenté vendredi sa démission après l’explosion suivie d’un incendie dans une unité pour malades du Covid-19 qui a fait 14 morts dans ce petit pays des Balkans durement frappé par le coronavirus.

  • Une étude américaine confirme l’efficacité des vaccins

Les personnes entièrement vaccinées ont 11 fois moins de chances de mourir du Covid et 10 fois moins de chances d’être hospitalisées depuis que le contagieux variant Delta est devenu la souche principale du virus aux États-Unis, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires américaines.

  • Sinovac lance des vaccins pour les enfants en Afrique du Sud

Le fabriquant de vaccins chinois Sinovac a lancé en Afrique du Sud une phase de tests, des vaccins Covid sur les enfants et les adolescents, qui seront menés dans cinq pays dans le monde.

  • Au Congo, la vaccination bientôt obligatoire pour chauffeurs et commerçants

Les commerçants et chauffeurs de bus et de taxis au Congo, comme les personnels de santé et enseignants, devront obligatoirement se faire vacciner contre le Covid-19 d’ici fin octobre, ont décidé les autorités de Brazzaville.

  • Au Togo, les lieux de culte fermés pour un mois

Le gouvernement togolais a décidé de fermer les églises, mosquées et temples vaudou pour un mois à compter de vendredi, «face à l’inquiétante flambée de la pandémie» de Covid 19 dans le pays.

  • Manifestation contre le passe sanitaire en Lituanie

Quelques milliers de personnes se sont rassemblées à Vilnius, la capitale lituanienne, pour protester contre le passe sanitaire introduit par le gouvernement de centre-droit.

À partir de lundi, toute personne souhaitant se rendre dans les centres commerciaux, les restaurants et les salons de beauté sera obligée de détenir un passe sanitaire.

  • L’OMS juge l’immunité collective difficile à atteindre

Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé en Europe Hans Kluge s’est montré plus pessimiste vendredi sur la capacité d’un taux élevé de vaccination à freiner à lui seul la pandémie, du fait des variants qui ont réduit la perspective d’une immunité collective.

À voir aussi – Face aux variants, l’OMS se montre pessimiste sur la capacité des vaccins à endiguer la pandémie de Covid-19

  • Plus de 4,6 millions de morts

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 4.602.565 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi vendredi en milieu de journée par l’AFP à partir de sources officielles.

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (656.412), devant le Brésil (585.846), l’Inde (442.009), le Mexique (266.150) et le Pérou (198.621), selon les chiffres officiels.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici