©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

vendredi, août 12, 2022

à droite,le ballet des présidentiables a commencé

Les élections régionales et départementales constituaient le dernier test électoral avant la présidentielle de 2022. « Nous sommes clairement la seule force d’alternance», a commenté Christian Jacob, président de LR, sur les plateaux de télévision.

Le solde est pourtant négatif, avec la perte de La Réunion au profit de la gauche, mais les sept autres sortants de droite sont réélus. Mieux : cela a été possible partout sans alliance d’entre les deux tours avec la majorité présidentielle. Or, ce rapprochement aurait constitué un piège dans la perspective des échéances nationales.

→ À LIRE. Régionales 2021 : à gauche, un test de résistance pour l’union

Au total, selon nos calculs, 700 conseillers régionaux ou territoriaux ont été élus sur des listes de droite. C’est-à-dire davantage que la gauche (681), l’extrême droite (252) ou le centre (144). Mais ce scrutin aura surtout été une réussite individuelle pour des ténors, avec en ligne de mire la présidentielle.

Ouverture de la campagne présidentielle

Déjà candidat à l’Élysée, Xavier Bertrand a aussitôt affirmé que cette victoire haut la main – plus de 52 % en triangulaire – lui conférait maintenant « la force d’aller à la rencontre de tous les Français » afin de leur proposer un « chemin d’espoir». Promoteur d’une « République des territoires », il a repris la plupart des ingrédients qui firent le succès de Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2007 : l’ordre, l’effort et le travail.

→ ANALYSE. Régionales 2021 : réélu, Xavier Bertrand (ex-LR) met le cap sur la présidentielle

Xavier Bertrand a également souhaité s’adresser aux abstentionnistes, affirmant entendre « le cri » de cette France des « silencieux, invisibles, oubliés». La thématique n’est pas nouvelle : elle fut autrefois portée par Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon. Mais elle semble annoncer sa stratégie d’incarner une « droite populaire » face à Emmanuel Macron, qui, lui, a siphonné l’électorat diplômé et aisé autrefois acquis à la droite.

S’imposer comme un « candidat naturel »

Surtout, Xavier Bertrand mise sur cette réélection pour effectuer un bond dans les sondages d’intentions de vote à la présidentielle. Objectif : s’imposer comme le « candidat naturel » de la droite et contraindre son ancien parti, Les Républicains, à le soutenir et à renoncer à organiser une primaire. Christian Jacob a d’ailleurs prévu de s’en remettre à des enquêtes d’opinion, quantitatives et qualitatives, pour trancher. Dès août 2020, Xavier Bertrand avait prévenu : « Ma primaire, ça sera le scrutin régional des Hauts-de-France. » Il n’est toutefois pas le seul, à droite, à pouvoir profiter d’une dynamique après les régionales.

En Île-de-France, Valérie Pécresse (Libres !), également ex-LR, a été réélue en quadrangulaire. Désormais libre pour les échéances nationales, elle a indiqué qu’elle allait profiter de l’été pour « consulter » et « réfléchir à la suite ». En Rhône-Alpes-Auvergne, Laurent Wauquiez (LR) a été réélu comme Xavier Bertrand en triangulaire face à la gauche et à l’extrême droite, avec de surcroît un meilleur pourcentage : 55 %. Ayant quitté la présidence de LR après l’échec aux européennes de 2019, ce tenant d’une « droite décomplexée » attendait sa reconduction pour revenir sur la scène politique nationale.

Publié dimanche soir, un sondage le crédite de 13 % des intentions de vote à égalité avec Valérie Pécresse (1). Xavier Bertrand, lui, est à 18 %. Emmanuel Macron et Marine Le Pen restent loin devant, à 24-27 %. Comme une confirmation que la droite reste fragilisée par la recomposition politique de 2017. Même si, aux scrutins locaux, elle bénéficie de la prime aux sortants et profite des trous dans le maillage territorial de LREM et du RN. « Formons une belle et grande équipe de France », a lancé Xavier Bertrand, lundi, aux autres présidentiables de droite, dans le contexte de l’Euro de football. Une façon de se poser d’ores et déjà en leader de sa famille politique.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici