©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

vendredi, août 12, 2022

énorme déception pour Herbert et Mahut, battus dès le premier tour

Le duo français, grand espoir de médaille, a subi la loi d’Andy Murray et Joe Salisbury à Tokyo.

De notre envoyé spécial à Tokyo

Leur vécu, leur expérience et leur soif de revanche après un tournoi olympique qui avait viré au cauchemar à Rio de Janeiro en 2016 (élimination par la paire colombienne Juan Sebastian Cabal et Robert Farah 7-6, 6-3) semblaient rassembler les éléments leur permettant de nourrir des ambitions dans le tournoi olympique de Tokyo. Mais Nicolas Mahut et Pierre-Hughes Herbert se sont, ce samedi, lourdement inclinés face au duo Andy Murray-Joe Salisbury 6-3, 6-2.

L’ancien n°1 mondial (tombé au 104e rang mondial) et le n°9 mondial en double ont représenté un mur infranchissable pour le duo bleu (vainqueur de 5 tournois du Grand Chelem, dont le dernier Roland-Garros) qui représentait, sur le papier, l’une des meilleures chances françaises en tennis.

Le tandem a vu sa préparation perturbée par la blessure de Pierre-Hughes Herbert (une petite lésion à la cuisse droite contractée avant le 2e tour à Wimbledon) et a même redouté de ne pas pouvoir être du voyage japonais. Mais sur la ligne de départ, dans la touffeur de Tokyo il a manqué un peu de tout au duo et notamment la fraîcheur, l’efficacité et la réussite. Les Français (aucune balle de break) ont subi avant de logiquement s’incliner. Eux qui ont brillé dans toutes les compétitions (tournois du Grand Chelem, Masters, Coupe Davis) voient la malédiction olympique les poursuivre. À Tokyo, ils voulaient vivre intensément ce qui s’inscrira probablement comme leur dernière aventure olympique. Un point final douloureux.

À voir aussi – Des drones forment l’emblème des Jeux et un globe terrestre pour l’ouverture des JO de Tokyo

LE SPORT EN VIDÉO : Randal Kolo Muani évoque les JO

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici