©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

samedi, août 13, 2022

un duel spatial encore déséquilibré

ANALYSE – Les deux milliardaires américains se livrent une bataille dans l’espace acharnée avec un avantage au PDG de SpaceX.

Avec le premier vol habité du New Shepard, ce 20 juillet, Jeff Bezosva franchir une étape dans sa stratégie de développement dans l’industrie spatiale. Il lui aura fallu vingt et un ans, depuis la création de sa société spatiale Blue Origin, pour effectuer un saut de puce à la frontière de l’espace. Cela a été long aussi pour Richard Branson, qui a attendu dix-sept ans pour embarquer, le 11 juillet dernier, à bord du SpaceShipTwo et donner en quelque sorte le coup d’envoi du marché du tourisme suborbital. Mais l’ambition deJeff Bezosne se cantonne pas à ce marché. Lui voit plus loin. Tout comme son véritable concurrent, Elon Musk, qui a fondé SpaceX en 2002. Musk et Bezos partagent une même «vision»: la Terre est un monde fini et pour continuer à se développer, l’humanité devra la quitter et s’installer en orbite et sur d’autres planètes.

Jeff Bezos est inspiré par le physicien Gerard O’Neill, qui a théorisé la vie et le travail de millions d’êtres humains dans l’espace et dont le fondateur

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici