©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

mercredi, août 10, 2022

Sports | Espagne : une nouvelle plainte contre Messi et sa fondation classée sans suite

Par La Provence (avec AFP)

La justice espagnole a classé sans suite une deuxième plainte déposée en 2020 contre la star argentine du football Lionel Messi et sa fondation par un homme les accusant de fraude fiscale, escroquerie et blanchiment, a annoncé vendredi le tribunal de l’Audience nationale.

Cet homme, un Argentin nommé Federico Rettori affirmant avoir travaillé pour la fondation de Messi, avait déjà déposé une autre plainte pour les mêmes motifs en 2019, qui avait été classée sans suite.

Malgré cela, M. Rettori, résident en Espagne, a de nouveau porté plainte contre le footballeur, son père Jorge, son frère Rodrigo et sa fondation, et été entendu par une juge en septembre 2020, après avoir apporté « plus de documentation », indique le document judiciaire.

Mais après deux ans d’enquête, « aucun acte délictueux de la part des personnes visées par la plainte n’a pu être prouvé », écrit la juge.

Dans sa plainte initiale en 2019, Rettori affirmait que les fonds perçus par la fondation, qui « devaient à l’origine être destinés à des actions sociales », avaient été « détournés vers d’autres activités privées ou des comptes bancaires différents de ceux déclarés par cette fondation ».

En outre, l’enquête a établi qu' »en réalité, le plaignant n’a jamais été employé » par la fondation Messi, souligne-t-elle.

En fait, détaille la magistrate, M. Rettori présidait une association nommée El Buen Camino (« Le bon chemin »), qui avait reçu de la fondation Messi un total de 150 000 euros en 2014-2015 pour lutter contre la mortalité infantile en Sierra Leone, projet avorté en raison de l’épidémie d’Ebola dans ce pays. 

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici