©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

samedi, août 13, 2022

En Europe, deux mois de précipitations en 48 heures

DÉCRYPTAGE – La durée et l’ampleur de cet épisode dépressionnaire, à l’origine d’intempéries dans le Nord, s’avèrent assez remarquables.

Ce début d’été pour le moins maussade, voire complètement «pourri», a tourné à la tragédie dans certaines régions d’Europe de l’Ouest. Mais que s’est-il passé sur le plan météorologique? «Habituellement, au début de l’été, l’anticyclone des Açores remonte vers la France et cette zone de haute pression apporte un temps calme et stable. Mais cette année, ça n’a pas été le cas, l’anticyclone est resté à sa place», note Cyrille Duchesne, météorologue de La Chaîne Météo*. Une anomalie météorologique difficile à expliquer.

Quoi qu’il en soit, comme «un autre anticyclone s’est posé sur l’Europe de l’Est (il a d’ailleurs fait beau et chaud en Scandinavie), les dépressions que l’on a vues passer en Europe de l’Ouest sont restées coincées entre ces deux anticyclones», ajoute-t-il.

Depuis plus de trois semaines donc, ces dépressions se déplacent sans encombres dans cette zone, avec une multiplication des phénomènes de «gouttes froides, ces poches d’air froid de haute altitude» qui entraînent des conflits

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Repousser les limites de la science, c’est aussi ça la liberté.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici