©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

mercredi, août 10, 2022

Le conservateur Steven Blaney quitte la politique fédérale

L’ancien ministre conservateur et député de longue date Steven Blaney tire sa révérence. L’élu de la région de Québec annoncera ce jeudi qu’il ne sera pas candidat lors de la prochaine élection fédérale, attendue dans quelques semaines. Un départ qui représentera une grosse perte pour le Parti conservateur.

M. Blaney jouit d’une grande popularité dans sa circonscription de Bellechasse–Les Etchemins–Lévis, qu’il représente à la Chambre des communes à Ottawa depuis 2006. Il a été élu avec 50 % des voix en 2019, avec 17 500 votes de plus que le candidat bloquiste. Il s’agissait de la plus importante majorité pour le Parti conservateur au Québec.

Le départ de cet ancien ministre laissera un grand vide, ont observé plusieurs conservateurs sur les réseaux sociaux.

Il représente toutefois également une belle occasion pour les conservateurs de recruter un candidat de taille, puisque Bellechasse–Les Etchemins–Lévis est probablement la circonscription la plus sûre pour le parti.

Pour les prochaines élections, le site d’agrégation de sondages Québec 125 accordait des intentions de vote de 46 % à M. Blaney, loin devant le Bloc québécois à 24 %, le Parti libéral à 18,5 %, ainsi que le NPD, qui ne récolte que 5,2 %, le Parti vert, à 4,2 % et le Parti populaire de Maxime Bernier, à 1,1 %.

Les conservateurs québécois consentent que rien n’est acquis dans cette circonscription au sud de Québec. Le chef bloquiste, Yves-François Blanchet, jouit d’une bonne popularité au Québec ces temps-ci, avec près de 30 % des intentions de vote à l’échelle de la province, non loin derrière le Parti libéral, à 36 %, et devant le Parti conservateur, à 16 %, selon l’agrégateur de sondages de la CBC.

Une source conservatrice note toutefois que la région de la circonscription de M. Blaney est aussi représentée par la Coalition avenir Québec au provincial. Il s’agit donc d’un territoire bleu, avec une bonne base conservatrice, espèrent les collègues de Steven Blaney.

À voir en vidéo

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici