©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

samedi, août 13, 2022

Le NPD promet lui aussi un million de «bons» emplois

Jagmeet Singh promet à son tour, comme Justin Trudeau et Erin O’Toole, de créer un million d’emplois pour la relance postpandémique. La première promesse électorale du chef néodémocrate entretient toutefois un certain flou sur la manière dont ces emplois seront créés, se concentrant plutôt sur l’amélioration des conditions de travail.

Plus de syndicats, de congés de maladie, de logements sociaux et d’infrastructures faites de matériaux canadiens : le NPD a dévoilé mercredi quelques grands thèmes de sa prochaine campagne électorale dans une ébauche de plateforme intitulée « De bons emplois. Plus d’emplois. ».

« Un plan néodémocrate commence par s’assurer que les travailleurs sont protégés [et] ont de meilleures conditions de travail. Mais notre plan inclut aussi de nombreuses mesures qui vont créer de l’activité économique. On veut construire un demi-million de nouveaux logements, on veut construire du transport en commun, rénover des maisons et des édifices », explique le chef du NPD lors d’une conférence de presse organisée à Windsor, en Ontario.

Se faisant, le parti propose certaines mesures qui risquent de faire grincer les dents des provinces, en empiétant une fois de plus dans leurs champs de compétence. Le plan de M. Singh offrirait par exemple de meilleurs salaires aux travailleurs de la santé et des services de garde, deux domaines de juridiction provinciale. Il réitère également qu’il imposerait des normes nationales aux établissements de longue durée et qu’il en construirait de nouveaux au pays.

« Avec les champs de compétence, on sait qu’on doit clairement toujours travailler avec les provinces et territoires. C’est essentiel pour notre gouvernement fédéral, et on est en train de faire ça », assure Jagmeet Singh.

M. Singh propose aussi 10 jours de congé maladie payé pour tous les types d’emploi, et non pas uniquement les emplois de juridiction fédérale. Il promet en outre de réformer l’assurance-emploi « pour qu’elle réponde à vos besoins, que vous souhaitiez retourner à l’école pour vous perfectionner ou que vous ayez besoin d’un congé flexible pour vous remettre d’un problème de santé ».

Questionné à ce sujet, le chef du quatrième parti à la Chambre des communes a expliqué qu’il souhaitait élargir l’admissibilité à l’assurance-emploi et améliorer son efficacité pour que les demandeurs obtiennent des prestations plus rapidement.

Un gouvernement néodémocrate favoriserait enfin l’approvisionnement de matériaux de construction faits au Canada pour les projets publics. Il obligerait par exemple l’utilisation d’acier, d’aluminium, de ciment et de bois canadien pour tous les travaux d’infrastructure au pays. Le NPD évoque aussi la mise en place d’incitatifs fédéraux pour l’achat de véhicules canadiens, avec pour objectif que tous les véhicules neufs vendus soient électriques.

Le NPD s’attaquerait au déficit du Canada, de plusieurs milliards de dollars, grâce à sa promesse de longue date d’imposer les Canadiens et les entreprises extrêmement riches. « L’un de nos plans est de nous assurer que nous avons un impôt sur la fortune, que nous avons un impôt sur ceux qui profitent de la pandémie », a précisé Jagmeet Singh lors de l’annonce de mercredi.

Le parti précise que les détails quant aux investissements promis et aux secteurs où les emplois doivent être créés seront dévoilés pendant la campagne électorale. Tous les partis se préparent pour un déclenchement des prochaines élections fédérales vers la fin de l’été.

Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici