Le pape a eu de la fièvre, mais ses examens sont normaux

Le pape François, opéré dimanche 4 juillet du côlon, a eu «un épisode de fièvre» mercredi soir mais des examens hospitaliers jeudi n’ont pas révélé d’anomalies particulières, selon un bulletin de santé du Saint-Siège.

Mercredi, «le pape François a passé une journée tranquille, s’alimentant et se déplaçant de manière autonome». Il a fait parvenir ses vœux dans l’après-midi à des enfants hospitalisés dans le même établissement.

«Un épisode de fièvre» sans gravité

«En soirée, il a eu un épisode de fièvre», lors de sa quatrième nuit d’hospitalisation à l’hôpital Gemelli de Rome, précise le bulletin du porte-parole du pape.

Jeudi matin, le souverain pontife a été soumis à «des examens de routine et des examens microbiologiques, ainsi qu’à un scanner du thorax et de l’abdomen, qui se sont avérés négatifs», tandis que le pape continue les soins prévus et s’alimente par voie orale.

Après son opération de dimanche, le pape devait rester hospitalisé pendant «une semaine environ, sauf complications», avait indiqué lundi le Vatican.