lancement des concertations à Châtelaillon-Plage

Châtelaillon-Plage, près de La Rochelle, ouvre jeudi «un tour de France» des concertations sur le plan de reconquête du tourisme annoncé début juin par Emmanuel Macron pour accompagner la «transformation» du secteur frappé par la crise, a-t-on appris auprès des ministères de l’Économie et du Tourisme.

Le plan de reconquête et de transformation du tourisme annoncé le 2 juin par le président Macron depuis le village de Saint-Cirq-Lapopie (Lot) a pour ambition de «soutenir l’investissement des acteurs du tourisme et de les accompagner dans une logique de transformation en intégrant toujours plus des dimensions de durabilité et de numérisation», «au-delà des aides d’urgence mises en place par le Gouvernement», à hauteur de 30 milliards d’euros, rappellent les ministères dans un communiqué conjoint.

Conforter la 1ère place sur le podium des destinations mondiales

Alain Griset, ministre délégué auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargé des PME, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargé du Tourisme, ouvrent jeudi à Châtelaillon-Plage, haut lieu du tourisme balnéaire, la première réunion des concertations avant la présentation du plan à l’automne. «Ces consultations avec les acteurs économiques et les élus de l’ensemble de nos territoires seront capitales pour élaborer le plan de reconquête du tourisme», a déclaré Alain Griset dans un communiqué. «Le tourisme français est 1er sur le podium des destinations mondiales, malgré cette crise. Notre objectif est de conforter cette 1ère place en offrant à nos visiteurs français et du monde entier, des expériences uniques, renouvelées, toujours plus durables et à la hauteur des attentes des clientèles», ajoute Jean-Baptiste Lemoyne.

Cinq thématiques

Ces concertations se dérouleront autour de cinq thématiques : amélioration de la formation et de l’attractivité des métiers du tourisme ; valorisation du patrimoine vert, naturel et culturel ; montée en qualité de l’offre ; favoriser l’investissement dans les infrastructures et accélération de la numérisation du secteur. La réunion de Châtelaillon-Plage, qui portera principalement sur le tourisme littoral, sera suivie de quatre autres d’ici à la fin septembre autour du tourisme rural, culturel, urbain et d’affaires, et ultramarin.