Kane en guide, Bushchan symbole du naufrage ukrainien

Le doublé de Harry Kane, Raheem Sterling dynamiteur des lignes ukrainiennes, Bushchan la tête basse après 4 buts encaissés… Retrouvez les Tops et les Flops du quart de l’Euro entre Anglais et Ukrainiens (4-0).

Tops

Harry Kane en route vers le titre

Décrié pour ses premiers matchs insipides, le buteur de Tottenham a trouvé le chemin des filets pour la première fois face à l’Allemagne et depuis plus rien ne semble l’arrêter. Avec un plat du pied face à Bushchan dès la 3e minute, il ouvre le score pour l’Angleterre qui va ensuite dérouler. Présent devant le but quand il faut, mais capable aussi de décrocher, c’est lui qui va chercher le coup franc qui offre le deuxième but anglais. Avant de signer un doublé, marquant de la tête sur un centre de Shaw. Le buteur anglais sort à la 72e sous les applaudissements du Stadio Olimpico. Et est élu homme du match.

Luke Shaw, double passeur décisif

Alors que l’on assiste à un Euro où de nombreux latéraux gauches se révèlent, Luke Shaw a inscrit son nom à la liste déjà composée de Spinazzola ou Maehle. Double passeur décisif ce soir, sur coup franc ou en récupérant une talonnade de Sterling dans le sens du jeu, le joueur de Manchester United a été impressionnant balle au pied, réussissant tous ses centres et toutes ses passes en profondeur. Une énorme activité surtout offensive, qui permet donc à l’Angleterre de marquer deux buts, mais aussi de toujours être dangereuse dans son couloir gauche.

Raheem Sterling, le détonateur anglais

Entré très tôt dans son match, le joueur de Manchester City adresse dès la troisième minute une très belle passe décisive pour Harry Kane devant la défense ukrainienne. Toutes les actions offensives anglaises sont venues de cet homme ce soir, qui a transpercé les lignes ukrainiennes avec une facilité remarquable, dribblant quand il en avait besoin (3/4 dribbles réussis) dans les espaces réduits. C’est lui aussi qui est à la talonnade pour laisser Luke Shaw prendre la profondeur dans son dos sur le but du 3-0. Des duels, de la percussion, des passes millimétrées, Sterling rend (encore) une copie parfaite ce soir.

Flops

Georgiy Bushchan, fautif puis abandonné par sa défense

Le gardien ukrainien aura passé une sale soirée, obligé d’aller chercher le ballon au fond de ses filets à quatre reprises. S’il ne peut rien faire sur le but de Harry Kane à la 3e minute, condamné par ses défenseurs qui avait laissé filer le buteur dans leurs dos, il n’est guère rassurant dans le reste de la première mi-temps. Ses quelques relances douteuses viennent semer la panique dans les lignes ukrainiennes déjà bien friables. Il n’a fait qu’un seul vrai arrêt, sur la frappe de Declan Rice plein axe à la 32e. Le reste de son match, il a été totalement abandonné par sa défense qui manque de tout : placement, organisation, agressivité sur le porteur du ballon et des duels aériens trop justes. Il devient malgré lui le symbole d’une équipe à la dérive.

Oleksandr Karavaev dépassé par le couloir gauche anglais

Déjà à la peine face à la Suède où ses erreurs sont oubliées suite à la victoire in-extremis, le match de ce soir face à un côté gauche anglais flamboyant a été celui de trop. Le piston droit ukrainien a totalement implosé. Passant rapidement d’un rôle de piston à défenseur après l’ouverture du score, son sort n’en a pas été moins tragique, devant subir les dédoublements de passes entre Sterling et Shaw qui le prennent systématiquement de vitesse. 3 dribbles subis, 6 duels ratés, et aucun tacle, cette soirée est à oublier pour le joueur du Dynamo Kiev, comme pour tout le reste de l’Ukraine.