Biden nomme la diplomate Denise Campbell Bauer ambassadrice des États-Unis en France

Le président démocrate Joe Biden a nommé Denise Campbell Bauer, une diplomate d’expérience et défenseure de la place des femmes en politique, comme ambassadrice des États-Unis en France, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

Âgée de 57 ans, Denise Campbell Bauer a dirigé l’ambassade américaine à Bruxelles entre 2013 et 2017. Elle avait auparavant été membre de la direction du parti démocrate (2008-2012), participant aux deux campagnes présidentielles de Barack Obama, selon les biographies de la présidence et du département d’État. Elle remplacera la républicaine Jamie McCourt, femme d’affaires et avocate, nommée en 2017 par Donald Trump, et ancienne épouse de Frank McCourt, propriétaire du club de football de l’Olympique de Marseille.

Sa nomination doit encore être approuvée par le Sénat. Diplômée en sciences politiques du Occidental College de Los Angeles, c’est dans la métropole californienne qu’elle a commencé sa carrière comme journaliste de télévision avant de devenir porte-parole de la Croix rouge américaine à San Francisco (1993-94). À Bruxelles, elle était à la tête d’une des plus grosses ambassades américaines en Europe, «gagnant une réputation de dirigeante adepte de la coopération, beaucoup d’éthique et des compétences de gestion des crises», selon le communiqué de la Maison Blanche.

Elle s’est également «concentrée sur l’établissement de partenariats sur la sécurité transatlantique et le développement du commerce international». Revenue aux États-Unis après la victoire du républicain Donald Trump, elle s’était réengagée en politique en 2019 en participant à la campagne présidentielle de Joe Biden. Elle soutenait notamment les femmes se lançant dans leur première campagne. Parlant couramment français, elle sera également l’ambassadrice américaine à Monaco.