Tous les résultats du second tour des régionales et départementales 2021

► Les résultats des élections régionales

Malgré les appels au vote répétés de la classe politique, les Français n’ont pas répondu à l’appel pour élire leurs dirigeants de région. Le second tour des élections régionales 2021 a confirmé dimanche 27 juin une abstention record, autour de 66 %, un chiffre quasi identique au premier tour.

→ EN DIRECT. Élections régionales 2021 : retrouvez les résultats du second tour et nos analyses région par région

Le Rassemblement national aurait réuni au total 20,5 % des voix, en chute de 6,6 points par rapport à 2015 (27,1 %), selon l’institut Ipsos Fiducial et repart bredouille comme en 2015. Le parti a notamment échoué à remporter la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, où Renaud Muselier, président sortant Les Républicains a finalement barré la route de Thierry Mariani (RN).

En 2015, 7 des 13 régions de métropole avaient été remportées par la droite (Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est, Île-de-France, Pays de la Loire, Hauts-de-France, Normandie et Paca), contre 5 par la gauche (Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, Bretagne, Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire) et 1 par les régionalistes (Corse). Cette année, la droite conserve six régions, y compris les Pays de la Loire où le premier tour annonçait un second tour serré. S’y ajoute le cas particulier de Provence-Alpes-Côte d’Azur, où la droite s’était alliée sous la houlette de Renaud Muselier (LR) avec la majorité présidentielle. La gauche conserve cinq régions et en gagne une, La Réunion.

→ RETROUVEZ les résultats du second tour des élections régionales 2021

► Les résultats des élections départementales

Comme pour les élections régionales, ces départementales 2021 auront été marquées par une forte abstention. Après les 66,7 % d’abstention du premier tour (un record), le second vote, dimanche 27 juin, a également été boudé par les électeurs pour désigner les membres de leurs assemblées départementales.

Les 47,9 millions d’électeurs appelés aux urnes devaient désigner 4 108 conseillers départementaux (dont 3 990 en métropole) répartis en 97 départements (sont exclus Paris et Lyon, qui cumulent conseil municipal et conseil départemental). Au terme des élections départementales de 2015, la droite avait remporté 67 conseils départementaux, la gauche 30. Le Front national/Rassemblement national n’avait remporté aucun département.

→ RETROUVEZ les résultats du second tour des élections départementales 2021