les résultats et les réactions au lendemain du second tour

Ce direct est terminé, merci beaucoup de nous avoir suivis !

Retrouvez les principaux articles sur ce second tour des élections régionales :

→ ANALYSE. Les régionales sont finies, bientôt la présidentielle

→ RÉSULTATS. Tous les résultats du second tour des régionales et départementales 2021

​​​​​→ ENTRETIENS

Nicolas Lebourg : « Pour la présidentielle, le RN devra être contestataire, antisystème mais aussi crédible »
Christian Le Bart : « En démocratie, on n’est jamais demi-élu »

→ L’ÉDITO. Régionales 2021 : continuités et ruptures

⇒ 12 h 00 [RÉCAP]

♦ Prime aux sortants. La gauche conserve cinq régions (Occitanie, Bretagne, Nouvelle-Aquitaine, Centre-Val de Loire, Bourgogne-Franche-Comté), et en gagne une (La Réunion). Les six régions de droite le restent (Île-de-France, Hauts-de-France, Normandie, Grand Est, Pays de la Loire, Auvergne-Rhône-Alpes). S’y ajoute le cas particulier de Provence-Alpes-Côte d’Azur, où la droite s’est alliée à LREM.

♦ Chou blanc pour LREM et le RN. Le Rassemblement national, qui convoitait notamment la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, n’a pas mobilisé. Le parti présidentiel a subi lui aussi un échec électoral.

♦ Abstention record. L’un des résultats les plus marquants de ce scrutin est le record d’abstention. Seul un électeur sur trois s’est déplacé pour ces régionales. Un score à prendre en compte dans la campagne pour la présidentielle qui s’annonce.

⇒ 11 h 30 [EMMANUEL MACRON] Le président a félicité Xavier Bertrand

En visite sur le site industriel de Renault près de Douai à l’occasion de l’implantation d’une méga-usine de batteries, Emmanuel Macron a retrouvé Xavier Bertrand, qui se pose déjà comme le « troisième homme » pour la présidentielle de 2022 au lendemain de sa réélection à la tête de la région.

« Félicitations pour hier », « heureux de vous retrouver ici », a lancé le président de la République. « Je suis content d’être avec vous. C’est une étape, mais on sait tous ce qu’il y a derrière, on le sait chacun », a-t-il poursuivi.

Xavier Bertrand s’est pour sa part félicité d’avoir « réussi à faire autant reculer le RN ».« Ça prouve que quand on investit, on y arrive », a soulignéEmmanuel Macron.

EN DIRECT | À Douai, le Président @EmmanuelMacron rencontre les salariés de l’usine Renault. #ChooseFrance !https://t.co/31P7Ns9JU2

— Élysée (@Elysee) June 28, 2021

⇒ 11 h 15 [ENTRETIEN] Les conséquences de l’abstention

Quelle sera la légitimité des nouveaux présidents de région alors que l’abstention a atteint des records ? Quelles conséquences pour la gouvernance des institutions régionales ? Le politologue Christian Le Bart analyse les conséquences que pourrait avoir la faible participation aux régionales sur notre démocratie.

→ À LIRE ↓

ENTRETIEN ? « La démocratie fonctionne de telle sorte qu’un élu se voit rarement reprocher, au sein d’un conseil régional comme d’une enceinte parlementaire, d’être ‘mal élu' », estime le politologue Christian Le Bart.https://t.co/z1M3LIKmWn

— La Croix (@LaCroix) June 28, 2021

⇒ 11 h 00 [OUTRE-MER] La Réunion et la Guyane basculent à gauche

Si les sortants ont été réélus en métropole, plusieurs collectivités d’Outre-mer ont vu basculer leur exécutif local dimanche. Huguette Bello (Union de gauche) a pris la tête de la région Réunion. Gabriel Serville(DVG) a nettement gagné la collectivité territoriale de Guyane (CTG), face au président sortant Rodolphe Alexandre.

En Martinique, le député apparenté PS Serge Letchimy remporte le scrutin territorial avec 37,72 % des voix devant le président sortant, l’indépendantiste Alfred Marie Jeanne, 85 ans. En région Guadeloupe, le président sortant Ary Chalus (LREM) se maintient en recueillant 72 % des suffrages face à la socialiste Josette Borel Lincertin.

Enfin, le département de Mayotte, où a été enregistré le plus fort taux de participation dimanche (68,14 %), reste ancré à droite, la majorité des 26 conseillers départementaux élus dimanche étant étiquetée à droite ou au centre.

⇒ 10 h 15 [CARTE] Retrouvez notre carte des résultats

Bleu dans le Nord-Est, rose sur un axe sud-ouest, la carte des régions qui se dessine après le second tour d’hier, ressemble beaucoup à la carte de 2015.

(1 mentions J’aime)

⇒ 9 h 45 [GAUCHE] Olivier Faure évoque un « plafond vert »

Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure a estimé lundi matin sur France Info qu’« un plafond vert » existait quand le PS et les écologistes se rassemblent, et que « les socialistes sont plus crédibles pour conduire ces rassemblements ».

« Aujourd’hui [les verts] n’ont pas atteint la crédibilité qui est nécessaire pour pouvoir concourir de manière victorieuse à une échéance de cette nature », a-t-il indiqué. « Ça ne veut pas dire qu’ils sont disqualifiés, moi je me sens très bien dans les accords avec eux, et ce que je souhaite c’est qu’on puisse réunir ce bloc social et écologique qui seul permet la victoire. Et dans ce bloc il y a aujourd’hui une force motrice qui est la force socialiste », a-t-il considéré.

⇒ 9 h 30 [PRÉSIDENTIELLE] Valérie Pécresse donnera une réponse « après l’été »

Elle donnera sa réponse « après l’été ». Valérie Pécresse a annoncé lundi 28 juin sur BFM qu’elle se donnait les deux mois d’été pour réfléchir à une éventuelle candidate à la présidentielle, tout en appelant la droite et le centre à définir collectivement d’ici à la rentrée « les règles du jeu » permettant de désigner un candidat commun.

Elle a souligné avoir « des convictions, des idées, une sensibilité à défendre », plaidant pour « un choc d’autorité » en faisant valoir son expérience à la tête de la région « la plus criminogène de France ». Elle a défendu la nécessité d’« un plan banlieues » et d’agir pour « l’égalité femmes-hommes », et mis en avant son « corpus idéologique de l’écologie positive », alors que l’écologie reste « un impensé à droite ».

« Aujourd’hui je crois qu’on ne peut plus jouer solo », a-t-elle ajouté, tout en se défendant de « faire des procès d’intention à (ses) camarades, car notre responsabilité, c’est de nous réunir, jouer collectif, faire émerger une troisième force », a-t-elle insisté.

Valérie Pécresse (@vpecresse): les régionales n’ont « pas fait émerger un homme providentiel » à droite pour la présidentielle de 2022 pic.twitter.com/TI4V6oGeUG

— BFMTV (@BFMTV) June 28, 2021

⇒ 9 h 20 [VAL-DE-MARNE] Le dernier département communiste passe à droite

Le département était communiste depuis sa création, en 1976. Le Val-de-Marne, dernier département dirigé par le PC, est passé à droite. La liste de droite « Ensemble réveillons le Val-de-Marne », emmenée par Olivier Capitanio, l’a emporté devant l’alliance de gauche dirigée par le président sortant Christian Favier, qui a fait part dans la soirée, de sa « profonde tristesse ».

⇒ 9 h 00 [XAVIER BERTRAND] « Formons une belle équipe »

Xavier Bertrand a appelé lundi 28 juin Valérie Pécresse et Laurent Wauquiez, comme lui réélus à la tête de leurs régions, à former « une belle équipe » pour 2022. Parce que « quand il y a une grande et belle équipe de France, je suis persuadé qu’elle l’emporte, pas pour elle, pas pour avoir un palmarès, tout simplement car elle rend fier et en plus cette belle équipe de France je pense qu’elle peut faire des choses bien pour la France », a-t-il lancé depuis Douai (Nord), interrogé sur BFMTV.

Meilleur espoir de la droite en 2022 selon les sondages, en dépit de son départ de LR en 2017, Xavier Bertrand a annoncé dès mars sa volonté d’être « le troisième homme » de la présidentielle, à condition de remporter un second mandat régional.

REPORTAGE ? « Lui au moins, il est vivant ! Pas comme les autres à Paris ! », s’enflamme une militante sexagénaire à Saint Quentin dans l’Aisne.#Regionales2021#XavierBertrand#HDFhttps://t.co/hprGrcq9as

— La Croix (@LaCroix) June 28, 2021

⇒ 8 h 45 [ANALYSE] Large victoire pour Carole Delga

La socialiste conserve la région Occitanie à l’issue de ces élections régionales, en revendiquant un ancrage passionné dans son Comminges natal. La socialiste conserve la région Occitanie avec 57,77 % des suffrages, soit presque 13 points de mieux que pour sa première élection en 2015 (44,81 %). Elle devance très largement le représentant du Rassemblement national Jean-Paul Garraud (24 %) et celui de LR Aurélien Pradié (18,22 %).

→ À LIRE. Régionales 2021 en Occitanie : Carole Delga, le triomphe d’une fidèle à son terroir

⇒ 8 h 30[UNE] Le retour du clivage gauche-droite

« Droite et gauche reviennent dans la partie », titre La Croix dans son édition de lundi 28 juin.

#ÀLaUne dans La Croix :

➡️ Droite et gauche reviennent dans la partie
➡️ Peut-on rendre la vaccination contre le Covid obligatoire ?
➡️ L’impact du Brexit en France pic.twitter.com/xVlgP2jI5g

— La Croix (@LaCroix) June 27, 2021

⇒ 8 h 20 [HAUTS-DE-FRANCE] Reportage au QG de Xavier Bertrand

Fort d’une confortable réélection à la tête des Hauts-de-France, Xavier Bertrand a profité de son discours de victoire pour exposer les grands marqueurs de son programme présidentiel de 2022 : ordre, travail et classes moyennes. Espérant s’imposer à droite, il entend fracturer le duel annoncé entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen.

→ REPORTAGE. Sitôt réélu, Xavier Bertrand veut imposer sa marque pour 2022

⇒ 8 h 15 [EDITO] L’analyse de La Croix

Dans une époque qui pratique beaucoup le dégagisme, les électeurs ont fait le choix de la modération et de l’expérience, écrit le directeur de la rédaction de La Croix Guillaume Goubert dans son édito.

→ À LIRE. Régionales 2021 : continuités et ruptures

⇒ 8 h 00 [COMPOSITION] Les hémicycles des conseils régionaux

Notre journaliste Laurent de Boissieu modélise sur son compte Twitter la composition des différents conseils régionaux après ce second tour. En Île-de-France, la gauche fait son retour dans l’hémicycle, dominé par le bleu de la droite.

#Régionales2021 ?️ Nouveau conseil régional Île-de-France https://t.co/okLxDfJvfApic.twitter.com/unzzaC64kc

— Laurent de Boissieu (@ldeboissieu) June 28, 2021

⇒ 7 h 30 [BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ] Marie-Guite Dufay reconduite

Alliée aux communistes et aux écologistes, la sortante socialiste Marie-Guite Dufay confirme sa première place, avec un score de plus 42,2 %, bien supérieur aux 35 % obtenus en 2015. Elle devance le candidat LR, qui relègue lui-même la liste RN à la troisième place.

→ ANALYSE. Marie-Guite Dufay conserve la Bourgogne-Franche-Comté

⇒ 7 h 15 [INTERVIEW] Les raisons de l’échec du RN

L’un des résultats les plus marquants du scrutin tient dans le recul du Rassemblement national. Spécialiste de l’extrême droite, l’historien Nicolas Lebourg, analyse les raisons de la stagnation de l’extrême droite.

Régionales 2021 : « Pour la présidentielle, le RN devra être contestataire, antisystème mais aussi crédible »

⇒ 7 h 10 [VERS LA PRÉSIDENTIELLE] Une autre campagne s’ouvre

Abstention vertigineuse, échec du RN et de LREM, revanche de l’ancien monde et Grand Chelem des sortants : après des régionales boudées par les Français et difficiles à déchiffrer, la campagne de la présidentielle, dans moins de dix mois, va doucement se lancer.

#DessinDuJour L’actualité vue par Kianoush Ramezani✏️#election#France#democratie#vote#urne#vide#abstention#electionsregionales2021#electionsdepartementales2021pic.twitter.com/GdMB6CqoRz

— La Croix (@LaCroix) June 28, 2021

⇒ 7 h 05 [DIRECT] Revivez la soirée électorale d’hier soir

Retrouvez le direct de la soirée de dimanche 27 juin, alimenté par nos journalistes sur place et nos analyses à chaud des résultats.

→ DIRECT. Résultats des régionales 2021 : revivez la soirée électorale du second tour

⇒ 7 h 00 [RÉSULTATS] La carte des résultats, région par région, ville par ville

→ → RETROUVEZ les résultats du second tour des élections régionales 2021

——–

Bonjour et bienvenu dans ce direct consacré au second tour des élections régionales 2021. Vous y retrouverez les réactions et analyses après ce scrutin et les résultats région par région et commune par commune.