©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

vendredi, août 12, 2022

La Russie met en garde contre toute «ingérence étrangère» à Cuba

La Russie a mis en garde lundi 12 juillet contre toute «ingérence étrangère» dans la crise qui secoue Cuba, un pays allié de Moscou où les autorités sont confrontées à des manifestations historiques contre le pouvoir communiste.

«Nous considérons comme inacceptable toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures d’un État souverain et toute autre action destructrice qui favoriserait la déstabilisation de la situation sur l’île», a indiqué dans un communiqué le ministère russe des Affaires étrangères. «Nous sommes convaincus que les autorités cubaines prennent toutes les mesures nécessaires pour rétablir l’ordre public dans l’intérêt des citoyens du pays», a ajouté Moscou, disant «suivre de près l’évolution de la situation à Cuba et aux alentours».

Les Etats-Unis soutiennent les protestataires

Prises par surprise par des manifestations spontanées qui ont éclaté dans diverses villes du pays, avec des échauffourées notamment à La Havane, les autorités cubaines se sont dites prêtes à défendre la révolution «coûte que coûte». Les Etats-Unis ont eux apporté leur soutien aux protestataires et mis en garde contre tout usage de la violence à l’encontre de «manifestants pacifiques».

Les relations diplomatiques entre Cuba et les Etats-Unis, après une brève réconciliation entre 2014 et 2016, sont au plus bas depuis le mandat de Donald Trump, qui a renforcé l’embargo en vigueur depuis 1962, dénonçant des violations des droits humains et le soutien de La Havane au gouvernement de Nicolas Maduro au Venezuela. La Russie est, elle, l’un des principaux soutiens des autorités communistes de Cuba depuis l’époque soviétique.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici