©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

mercredi, août 10, 2022

une échappée royale pour les Pyrénées

TOUT LE LIVE
LES ESSENTIELS

ORDRE DES POSTS

A VENIR : Début du direct : 11/07/2021 à 11:57

EN COURS : Mis à jour à 15:25

TERMINE : Fin du direct :

à 12:26
La 15e étape en direct

à 15:25
Bientôt le col de Puymorens

Les coureurs de l’échappée se rapprochent du pied du col de Puymorens. Cette ascension est répertoriée en tant que deuxième catégorie. C’est une montée de 5,8km à 4,7%.

à 15:19
Froome change de vélo

Il traverse ce Tour de manière anonyme. Quatre fois vainqueur sur la Grande Boucle, le Britannique n’est plus que l’ombre de lui-même. 137e à 2h38 de Pogacar, Christopher Froome, toujours au contact du peloton dans cette étape, vient de changer de vélo après la Montée de Saint-Louis.

à 15:12
Le classement des grimpeurs après la montée de Mont-Louis

1. Michael Woods (Israel Start-Up Nation), 60
2. Wout Poels (Bahrain Victorious), 59
3. Wout van Aert (Jumbo-Visma), 51
4. Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), 50
5. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), 41

à 15:08
100 kilomètres avant l’arrivée

Les 32 hommes de tête possèdent 9’30 » d’avance sur le peloton. Le vainqueur du jour devrait donc se trouver à l’avant. D’ailleurs, l’échappée est toujours emmené par Bruno Armirail. Un signe favorable pour David Gaudu ?

à 14:52
Poels en tête au sommet de la montée de Mont-Louis

Wout Poels a pris les dix points disponibles au sommet de la montée de Mont-Louis. Le Néerlandais a devancé Wout Van Aert (8pts), Michael Woods (6pts), Thomas De Gendt (4pts) et Valentin Madouas (2pts).

à 14:45
Jean Castex rend visite à la course depuis son fief pyrénéen de Prades

Le Premier ministre, ancien maire de Prades, est présent dans les Pyrénées-Orientales pour suivre la 15e étape du Tour de France entre Céret et Andorre-la-Vieille. Le successeur d’Edouard Philippe a embarqué, peu après 13h30, dans la voiture du directeur de course Christian Prudhomme pour suivre les débats d’une journée extrêmement relevée avec quatre ascensions au programme et le passage du point culminant de l’édition 2021, le Port d’Envalira à 2408 m.

à 14:41
Huit minutes d’avance pour les hommes de tête

A quatre kilomètres du sommet de la Montée de Mont-Louis, l’échappée possède 8’07 » d’avance sur le peloton. Ce dernier commence d’ailleurs à perdre des hommes comme Mark Cavendish.

à 14:36
Abandon de Nacer Bouhanni

En difficulté depuis sa chute d’avant-hier, Nacer Bouhanni renonce. Après sa quatrième participation au Tour, le coureur d’Arkea-Samsic n’a atteint l’arrivée sur les Champs-Elysée qu’une seule fois, en 2017. Il a en revanche obtenu ses meilleurs résultats sur les sprints, avec 3 places sur le podium, dont une 2e place derrière Cavendish à Fougères.

After having passed the intermediate sprint, on his own and far back, ?? @BouhanniNacer has abandoned.Esseulé et affaibli par sa chute de vendredi, ?? @BouhanniNacer abandonne.#TDF2021 pic.twitter.com/wnqxTczlBr

— Tour de France™ (@LeTour) July 11, 2021

à 14:22
Bouhanni en perdition

Le sprinteur de l’Arkea-Samsic est seul derrière le peloton et pointe à dix minutes de ce dernier …

à 14:17
Armirail mène l’échappée

Parmi les 3 Groupama-FDJ présents à l’avant, Bruno Armirail se sacrifie pour Gaudu et Madouas. Le coureur de Bagnères-de-Bigorre roule seul en tête du groupe de 32.

à 14:11
Les coureurs se rapprochent de la première ascension du jour

32 points sont à distribuer sur cette étape et la première ascension du jour se dresse devant les hommes de tête : la montée de Mont-Louis (8,4km à 5,7%).

Un groupe de 3️⃣2️⃣ coureurs dans l’échappée. Parmi eux, les 3️⃣ premiers au classement de la montagne : ?? @rusty_woods (54pts)?? @NairoQuinCo (50pts)?? @WoutPoels (49pts)#TDF2021 ⚪️? pic.twitter.com/vtDATvG7Ld

— Maillot à Pois E.Leclerc (@maillotapois) July 11, 2021

à 14:07
Matthews en tête au sprint intermédiaire à Olette

L’Australien a remporté le sprint intermédiaire d’Olette et prend les vingt points pour le maillot vert.
Le classement à Olette : 
1. Matthews, 20 pts
2. De Gendt, 17 pts
3. Ballerini, 15 pts
4. Mohoric, 13 pts
5. Armirail, 11 pts

à 13:41
Pas d’entente à l’avant

Les 32 hommes de tête ne s’entendent pas et les attaques se multiplient .. Pour autant, l’écart grimpe vis à vis du peloton qui pointe à 6’11 ».

à 13:35
Une moyenne encore hallucinante

Depuis le départ du Tour, les kilomètres sont avalés à une vitesse impressionnante par les coureurs. Ce dimanche, sur un parcours accidenté, 42 kilomètres ont été couverts par les coureurs.

à 13:22
Regroupement à l’avant

Ils sont désormais 32 à l’avant. Voici la composition du groupe : Sepp Kuss, Wout van Aert, Steven Kruijswijk
(Jumbo-Visma), Jonathan Castroviejo, Dylan van Baarle (Ineos Grenadiers),
Michael Woods, Dan Martin (Israel Start-Up Nation), Vincenzo Nibali, Kenny Elissonde, Julien Bernard (Trek-Segafredo),
Davide Ballerini, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Alejandro
Valverde (Movistar Team), Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), David Gaudu,
Bruno Armirail, Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Rubén Fernandez (Cofidis),
Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), Mark Donovan (Team DSM), Wout Poels, Dylan
Teuns, Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Michael Matthews (BikeExchange), Ion
Izagirre (Astana), Pierre Latour (TotalEnergies), Franck Bonnamour
(B&B Hotels-KTM), Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citröen),  Ruben Guerreiro, Neilson Powless (EF Education-Nippo), Sergio Henao
(Qhubeka Nexthash).

? Here is the list of the 32 riders in the breakaway. ?? @NairoQuinCo is also in the leading group.? Voici la composition du groupe de tête ! ?? Nairo Quintana fait également partie de ce groupe.#TDF2021 pic.twitter.com/05P7YH9ess

— Tour de France™ (@LeTour) July 11, 2021

à 13:16
Le peloton à plus de trois minutes

Le peloton, emmené par l’équipe de Pogacar, ne roule plus et les coureurs en profitent pour se ravitailler. Ils sont à 3’23 » de la tête.

à 13:10
La tête conserve de l’avance

Les huit hommes de tête n’attendent pas le groupe de contre qui plafonne 25 secondes derrière, le peloton est à plus de deux minutes.

à 13:09
La composition du groupe de contre

Sepp Kuss, Wout van Aert (Jumbo-Visma), Jonathan Castroviejo, Dylan van Baarle (Ineos Grenadiers), Michael Woods (Israel Start-Up Nation), Vincenzo Nibali, Kenny Elissonde (Trek-Segafredo), Davide Ballerini, Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Alejandro Valverde (Movistar Team), Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), David Gaudu, Bruno Armirail, Valentin Madouas (Groupama-FDJ), Rubén Fernandez (Cofidis), Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), Mark Donovan (Team DSM), Wout Poels (Bahrain Victorious), Michael Matthews (BikeExchange), Ion Izagirre (Astana-PremierTech), Pierre Latour (TotalEnergies), Franck Bonnamour (B&B Hotels-KTM).

à 13:03
Vingt coureurs en contre

On y retrouve David Gaudu, Julian Alaphilippe, Wout Van Aert ou encore Alejandro Valverde.

à 12:58
Les huit coureurs de tête

Thomas De Gendt (Lotto-Soudal), Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), Aurélien Paret-Peintre (AG2R Citröen), Dan Martin (Israël Start-Up Nation), Julien Bernard (Trek-Segafredo), Ruben Guerreiro (EF Education-Nippo), Dylan Teuns (Bahrain Victorious) et Sergio Henao (Qhubeka Nexthash).

à 12:57
Le peloton inquiet

 Le groupe de contre-attaque, où on retrouve vingt hommes, est conséquent alors que les huit de tête possèdent 40 secondes d’avance sur le peloton.

à 12:48
Une contre-attaque prend forme

Paret-Peintre, Geerreiro, Kruijswijk et Dan Martin sont maintenant accompagnés de Bernard, Teuns et Henao.

à 12:41
20 secondes pour De Gendt

Le Belge navigue seul devant avec une vingtaine de secondes d’avance. Derrière, des coureurs tentent de sortir comme Powless, Van Baarle ou Teuns.

à 12:36
De Gendt seul à l’avant

Le coureur de la Lotto-Soudal s’est isolé à l’avant. Il a pris quelques secondes d’avance mais il est seul et consomme déjà beaucoup d’énergie.

à 12:33
Deux coureurs déjà distancés

La journée s’annonce longue pour Maximilian Walscheid et Boy Van Poppel. Les deux hommes sont lâchés par le peloton après … seulement deux kilomètres.

à 12:30
Woods à l’attaque

Le maillot à pois de ce Tour de France vient d’attaquer dès les premiers hectomètres. Il est suivi par plusieurs coureurs dont Thomas De Gendt et Christopher Juul-Jensen. Pour rappel, 35 points seront distribués aujourd’hui pour le classement de la montagne.

⚪? @rusty_woods will do his best to defend his polka dot jersey! And it begins with an early attack!⚪? Michael Woods fera de son mieux pour défendre son @maillotapois ! Et ça commence par une attaque dès les premiers mètres !#TDF2021 pic.twitter.com/EtQpy3KJJr

— Tour de France™ (@LeTour) July 11, 2021

à 12:29
C’est parti pour cette 15e étape !

Christian Prudhomme abaisse le drapeau et lance le départ de cette étape en direction d’Andorre-la-Vieille.

à 12:23
Le départ fictif

Les coureurs viennent de s’élancer de Céret pour la parade de dix minutes. Le départ réel sera donné à 12h30.

? A stage with over 4.500m of elevation gain! The GC contenders will battle it out in the final part!? Une étape avec plus de 4.500m de dénivelé positif! Les favoris du général vont se livrer bataille dans le final de l’étape !#TDF2021 pic.twitter.com/NC351KMA9d

— Tour de France™ (@LeTour) July 11, 2021

à 12:14
Le profil de la 15e étape

Le Tour passe dimanche par son point le plus haut, au port d’Envalira, à 2408 mètres d’altitude, dans la 15e étape qui se termine en principauté d’Andorre à la veille de la seconde journée de repos. Montées et descentes se succèdent sur le parcours de 191,3 kilomètres: trois ascensions classées en première catégorie (Mont-Louis, Envalira, Beixalis), une en deuxième (Puymorens).

«Dans le col de Beixalis, cela va exploser dans tous les sens», annonce le directeur de course Thierry Gouvenou, à propos de la dernière difficulté, inédite dans le Tour (6,4 km à 8,5 %). «Le contraste sera total avec le début d’étape, les coureurs vont soudainement se retrouver sur une route très étroite et extrêmement raide».

Après le sommet situé à moins de 15 kilomètres de l’arrivée, ajoute-t-il, «la descente sera technique et piégeuse» jusqu’à la ligne installée dans la capitale de la Principauté. Ville-étape pour la 5e fois, Andorre-la-Vieille (19.000 habitants) n’a accueilli une arrivée d’étape qu’en 1964, année du succès du grimpeur espagnol Julio Jimenez (2e du Tour 1967). Départ de Céret à 12h20 (lancé à 12h30), arrivée à Andorre-la-Vieille à 17h46 (horaire calculé à la moyenne de 36 km/h). 

à 12:13
L’attaque des Pyrénées

Le peloton retrouve la montagne et découvre les Pyrénées avec quatre ascensions au programme dont trois de première catégorie.

à 12:00
Bonjour à tous !

Bienvenue sur Le Figaro pour suivre en DIRECT commenté la 15e étape du Tour de France entre Céret et Andorre-la-Vieille.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici