©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

samedi, août 13, 2022

Spike Lee, militant sur la Croisette

EN IMAGES – À l’occasion de la 74e édition du Festival de Cannes, Getty Images et Le Figaro partagent chaque jour un cliché unique. Mardi, le photographe Stéphane Cardinale a saisi un regard déterminé de Spike Lee.

Au pied du Palais des festivals, en cette première journée, pas moins de 150 photographes professionnels. «Pas question de lancer la 74e édition du Festival de Cannes avant que le tapis rouge ne soit dressé sur les célèbres marches. C’est le vrai coup d’envoi du festival. Maintenant, la magie peut commencer», raconte John Philipps, photographe chez Getty. Une fois en place, la «quinzaine» peut commencer. Moteur, ça tourne !

Trente-cinq ans après sa première visite au Festival de Cannes, le réalisateur américain Spike Lee revient comme président du jury. Son militantisme s’est adouci mais son appétit est intact. Après sa conférence de presse de combat, où il dénonçait les «gangsters» qui nous gouvernent -de Trump à Poutine-, Spike Lee a fait preuve, lors de la cérémonie d’ouverture, d’une sobriété qui contrastait avec son très fuchsia costume et lunettes roses.

Le partenariat Getty images -Le Figaro

De la montée des marches à la remise des prix, en passant par les situations insolites capturées en un cliché, rien n’échappe à l’objectif des photographes de l’agence Getty Images. Le résultat est à la hauteur de l’événement: plusieurs centaines de milliers de photographies seront prises tout au long de la quinzaine. En partenariat avec la rédaction du Figaro depuis plusieurs années, les membres de l’équipe Getty Images présents sur la Croisette partageront chaque jour une photo du Festival et de ses coulisses.

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici