©Copyright » Politique de confidentialité » ✆Contacts

samedi, août 13, 2022

Mary Simon devient la 30e gouverneure générale du Canada

La leader inuite Mary Simon succède à Julie Payette au poste de gouverneure générale du Canada, a annoncé le premier ministre Justin Trudeau mardi. Cela signifie que c’est une personne autochtone qui représentera la Couronne au pays, notamment auprès des premiers peuples.

« J’aimerais remercier sa Majesté, la reine Élisabeth, de m’avoir accordé sa confiance pour la représenter dans ce merveilleux pays », a lancé Mme Simon, d’entrée de jeu, lors de son premier discours, mardi, au Musée canadien de l’histoire de Gatineau, en compagnie du premier ministre Trudeau.

Elle s’est ensuite présentée en Inuktitut, de son nom inuit Ningiukdluk. Mary Simon est originaire de Kuujjuaq, au Nunavik, dans le Nord du Québec. Elle a été journaliste pour CBC North, et a occupé différentes fonctions de représentante des communautés inuites, en plus de postes dans la diplomatie. Elle a été ambassadrice canadienne aux Affaires circumpolaires et ambassadrice canadienne au Danemark.

La femme de 74 ans ne parle pas français, bien qu’elle promette d’apprendre cette langue au cours de son mandat. « Je veux que les choses soient claires. Je suis bilingue, mais en inuktitut et en anglais. C’est parce que j’ai grandi au Québec qu’on m’a refusé la possibilité d’apprendre le français pendant mon séjour dans les externats fédéraux », a-t-elle précisé en anglais.

Son discours a été ponctué d’une phrase en français, où elle a dit prendre « très au sérieux [son] rôle de défenseure de la diversité culturelle et linguistique qui rend le Canada unique. »

Il sera notamment de sa responsabilité d’apposer son tampon sur toutes les nouvelles loi du Parlement, ainsi que de dissoudre le Parlement au moment du déclenchement d’élections fédérales, au moment où tous les partis se préparent pour des élections dans les prochains mois.

Cette annonce survient aussi dans le contexte de la découverte tragique de 1148 tombes non-marquées, principalement d’enfants, près de pensionnats autochtones de l’Ouest du pays.

D’autres détails suivront.

À voir en vidéo

Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici